Ça !

Ça ! 14-05-08

 

Ça chante encor sous la tonsure

Des vagues d’art pour un son d’eau

Ces moments d’or où ma blessure

Se mélange à ma libido.

 

Ça saigne fort aux commissures,

Ce sang bleu dru, de veines sages,

L’espace coule et j’en suis sûr :

C’est dans le temps que je voyage !

 

Ça pleure encor… Cœur aquicole !

Cette rosée aux chaudes rives ;

L’eau d’ivre-vie que je picole

Juste en rêvant de son esquive.

 

Ça tangue fort outre prunelles

Ce bateau fou près des récifs

Qui peut se transformer pour elle

En paquebot ; en frêle esquif.

 

Ça démange encor sous la peau,

Ce départ au goût d’éternel ;

L’envie de poser son fardeau,

Muer esprit, loin du charnel.

Publicités
Cet article a été publié dans Non classé. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

3 commentaires pour Ça !

  1. Armelle dit :

    Très beau texte, les mots alignés comme une mélodie parfaite.Merci
    Armelle

  2. isabelle dit :

    waow ! c\’est beau !bravo!amitiéIsa

  3. cat dit :

    Du pascal …. il n\’y a pas à dire … je reconnaitrais ta plume parmi tant d\’autres …Très beau poème en effet … BisesCat

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s