Du bleu pour l’enfer

Du bleu pour l’enfer – 04-06-08

 

On s’baladait dans l’atmosphère,

Sans vraiment s’en faire

Criant à cru aux sons des grillons !

~

Frôlait le douillet de la terre

Sans toucher la sphère,

Comm’ des papillons.

 

On écumait le « goûtu » des mers

La tête à l’envers,

Léchant les rues des cieux vermillons !

~

Naissait le coucher d’univers,

D’un rêve à revers :

T’aimer par millions.

 

Parfois l’horizon semblait clair

Sans même un éclair…

Danseurs de doux déni d’illusions

~

Enivrant l’écho des prières

Au creux de leurs airs,

Pour nos effusions.

 

Reste t’il du bleu pour l’enfer ?

Sourire à l’Éther…

Un baiser d’éden à l’Ève alanguie ?

~

Une couche aux draps insulaires… ?

Histoire d’en faire,

Notre paradis.

Publicités
Cet article a été publié dans Non classé. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s