Je rêve souvent de toi, mon Papa.

Je rêve souvent de toi, mon Papa. – 08/07/08

 

Grande douleur ! Que la perte d’un ange ;

Ses ailes bleues caressent l’horizon,

Nos bras vidés d’étreintes d’alkékenge*

Perdent le doux de tendres couvaisons

S’ancre un refus sur l’ombre d’oraison

En épelant l’amour à chaque pleur

Pour hoqueter les parfums étrangleurs

Puis rendre l’âme à ce bonheur en grève ;

Un non-retour, un chagrin marteleur,

Mais l’être aimé, revient toujours en rêves !

 

Passe chaque an à chanter ses louanges

Que la rupture appose en diapason ;

Ce ton amer que je prends en échange

De ton aura qui nimbait la maison

D’un voile flou pour couvrir les saisons :

Cet infini dégradé de couleurs,

Qui nous offrait harmonie et chaleur,

Un jour d’été, nous laissa sur la grève

L’évent du cœur mû de babils hurleurs,

Mais l’être aimé, revient toujours en rêves !

 

Vitre d’hier où s’éteint la mésange

À chaque vol, pour trouver la raison

Qui met le feu ? Au ciel de son orange,

Donnant au jour ses mille floraisons,

Ses rayons d’or pour seule guérison

Du goût perdu d’un sourire enjôleur

Que miroitaient tes yeux dans leur ampleur

À contempler le beau de ta relève

Tu manques tant, ma foi et tes valeurs

Mais l’être aimé, revient toujours en rêves !

 

Toi qui me lis ! Qui connaît ce malheur !

Qui ne sais plus où poser ta douleur !

Aucun débat n’enlèvera ton glaive,

Jamais ! Bien sûr, le bouton sera fleur,

Mais l’être aimé, revient toujours en rêves !

 

Alkékenge : Amour-en-cage

Publicités
Cet article a été publié dans Non classé. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

7 commentaires pour Je rêve souvent de toi, mon Papa.

  1. isabelle dit :

    j\’aurais aimé pouvoir chanter un tel chant à la disparition mon père, malheureusement, mes yeux sont restés secs.finalement, il est doux de ressentir du chagrin à la disparition d\’un parent, car cela veut dire qu\’il nous a légué de l\’amour.les alkékenges sont des sortes de fleurs, n\’est ce pas ?amitié !

  2. pascal dit :

    Un père absent est aussi un grand malheur… Heureusement l’amour peut prendre plusieurs visages !!!
    Oui fleur, ou plante aux baies rouges dans une enveloppe orangée, surtout choisie ici pour son autre appellation (et la rime ! lol !) 🙂
    merci
    bisous
    pascal

  3. Unknown dit :

    Toujours le choix de la sextine qui sied bien à cette absence à cette disparition, à cet amour impalpable qui nous hante et nous hantera jusqu\’à notre dernier jour ! C\’est aussi une des transmissions générationnelles !
    A bientôt et mes amitiés Pascal
    Moun

  4. Michèle dit :

    Buongiorno mio angelo….je te lis toujours en silence et toujours avec autant de bonheur et d\’admiration!!!…cette douleur je la connais….ça n\’était ni mon père, ni ma mère, mais mon neveu qui n\’avait alors que 16 ans…et tu as raison, il revient toujours en rêve….même au-delà du rêve, mais tu sais ça maintenant, n\’est-ce pas !!??….
    Depuis quinze longs jours, après deux fois les urgences, ma maman est hospitalisée…je ne sais plus le jour ou la nuit…j\’espère mais ai-je le droit ??…je la retiens du bout de ses phalanges….c\’est immensément douloureux de la voir ainsi…se sentir impuissant, je prie fort….mille bisous tout doux, Esméralda

  5. pascal dit :

    Moun, tes passages son des cadeaux. Merci.
    Si je peux me permettre, il doit faire très chaud en Bretagne pour que tu en oublies tes classiques, ne s\’agit-il pas d\’une grande ballade ? En même temps : "C\’est les vacances" :-))))))))
    bisous
    pascal

  6. pascal dit :

    Oui, ma gitane préférée, il est un lieu où les êtres aimés revivent ! Et c’est tant mieux ! Comme toujours, mais un peu plus en ces temps difficiles à vivre pour toi, mes pensées t’accompagnent… Merci de rompre le silence quelquefois
    Bisous
    angelo

  7. Unknown dit :

    Oups, bonsoir Pascal ! Manque de concentration dû au sevrage tabagique :o) non, c\’est un faux prétexte. Je m\’étais focalisée sur la sextine et pourtant, j\’en ai écrit des ballades et des grandes ballades lors de mon "implication" poétique :o)
    Merci en tout cas d\’avoir rectifié et de venir visiter mon blog poétique où je pose mes anciens et même très anciens textes !
    Bon week-end et bon 14 juillet aussi !
     

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s