Prolonger l’aurore

Prolonger l’aurore – le 15-07-08

 

Juste habiller la nuit du cuir bleu d’outre rêve,

Poser sur ton sommeil un drap d’été indien,

L’étuve d’une envie à l’effluve ophidien,

Puis respirer le doux du souffle de mon Ève.

 

Observer tes seins blancs que l’air humé relève,

Puis qu’un rejet décrois… Suivre leur méridien,

Qu’un turgescent témoin soit le sanguin gardien !

De l’opalin ballet qu’un désir parachève.

 

Contempler les soleils quand s’ouvrent tes paupières

Leur rayons de bonheur qu’irradie ton regard

Voir tes lèvres ornées d’un délicieux égard,

Le vermeil sur tes joues, désormais familières.

 

Pour déborder l’aurore en tendresse endémie ;

En docile chaleur allumant le matin,

Sur le replis des peaux, sur froissements satin,

Sur la frénésie d’or d’accord polysémie.

Publicités
Cet article a été publié dans Non classé. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Prolonger l’aurore

  1. Hélène dit :

    Superbes rimes, mots choisis et riches, métaphores sublimes …
    Tu as vraiment du talent et c\’est tellement beau que je ne trouve plus d\’adjectifs pour tout qualifier …
    En attendant, toute femme rêve d\’un poème écrit pour elle avec cette ferveur, cette beauté…
    Salut à toi l\’artiste
     

  2. pascal dit :

    Merci. « Beau » c’est beaucoup déjà !!! :-)))) Il y a tant de manières de dire les choses sans les mots… J’écris aussi pour ceux qui l’ont en dedans et n’usent pas de la poésie pour l’exprimer, donc comme un messager pour les êtres qu’ils aiment.
    bise
    pascal

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s