L’or de l’enfance 13/15

L’or de l’enfance 13/15

 

Où le ciel s’amoncelle entre miel et désert

Il existe un sommet que peut gravir mon âme

Quand l’azuré s‘allie aux fumets d’une femme

Oeuvrant au firmament d’un liquoreux geyser

 

Dans cet endroit discret où jambes et bras Errent

Se pâme la suée aux brumes de hammam

Accompagnant les chants d’un délicieux ramdam :

la frénésie des cœurs que les pulsions génèrent

 

Un point de non retour lorsque fond sur la langue

Le sirupeux dessert de banane et de mangue

Que nous offre la vie au plus fort de l’accord

 

Mais il est un jardin outre concupiscence

Quand le tendre s’éprend au loin du feu des corps

Respirer l’amour vrai ne vit que par l’enfance.

Publicités
Cet article a été publié dans Non classé. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

4 commentaires pour L’or de l’enfance 13/15

  1. Hélène dit :

    Dans le véritable Amour, les deux sont intimement liés …
    On peut aimer avec son coeur et avec son corps à la folie et c\’est là que réside la solidité d\’un couple …
    J\’aime ta manière suggestive de décrire l\’orgasme de la femme et le plaisir de l\’homme …

  2. pascal dit :

    Merci. 🙂

  3. ange dit :

    RrrOooOOoOOooOOoOOoOOooOoohhh!! pascalou!!!
     
    tu nous à concocter un cocktail aphrodisiaque LOOOOOOOOOOOOOOOOOOL
     
    et pis qu\’ouie-je …. un chuchotement de silence ….
     
    Kiss
     
     
     
     

  4. pascal dit :

    Lol mon inconnue… Il y en a quelques uns d\’un peu coquins dans la série oui 🙂
    Un silence a chuchoté ???
    bisou

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s