De père en fils… Je perds

De père en fils… Je perds. Le 22/10/08

 

Un sourire un jardin et le soleil décide

De sortir de sa peau pour arroser l’endroit

De ses rais lentement il envahit le vide

Dessine des contours de son toucher adroit

 

Il met le feu au sombre à l’humide la bruine

Ravive la feue joie oubliée au lit vert

Quand un défunt printemps vit mon bien-être en ruine

Sans même me laisser un brandon pour l’hiver

 

C’est long la vie sans toi le bonheur est avare

Le soir reprend toujours ce que donne le jour

Son train-train quotidien me nuit, sans crier gare

J’attendais des matins simples comme bonjour

 

Je sais au fond de moi que le temps suit son cours

Que l’hirondeau grandi pour l’avenir s’envole

Que dans son sac « ado » j’ai mis tout mon amour

Qu’un père tel que nous n’est pérenne boussole

~

Va vers le bleu promis ! Et qu’Éole t’escorte !

User tes ailes d’ange aux nuées de tes choix

Affiner tes avis tes rêves en cohorte

Je serais ton coussin si par malheur tu chois.

 

Publicités
Cet article a été publié dans Non classé. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

3 commentaires pour De père en fils… Je perds

  1. isabelle dit :

    Pascal , merci de ton passage !  j\’ai merdouillé en publiant un billet vide !!!!  il est là maintenant, j\’ai pu l\’écrire …je reviendrai pendant une pause lire tes derniers poèmes , moment un peu immobile, enfin !biz et amitiéIsa

  2. zoé pivers dit :

    Tu as le don de faire briller les yeux…
    Bisous
    Zoé

  3. h2cristal dit :

    C’est un joli cadeau merci Zoé 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s