Mon fils

Mon fils – le 20/12/08

 

Il est né des délices

D’une étreinte au long cours

Des amours créatrices

Et d’un rêve en secours.

 

Il est né des esquisses

De bonheurs sur la peau,

Du mélange d’épices

D’un à corps en copeau.

 

Il est né d’un caprice

Blotti contre un quasar,

Qu’une étoile complice

Bouscule par hasard.

 

Choyé dans la matrice,

Bercé par mes bravos,

D’une maman motrice

De battements nouveaux.

 

Il est né d’un calice

Sanglant aux alentours,

D’un parfum de malice

Pour un cœur de velours.

 

Par son aura novice

Il scrutait l’air du jour

Pour se jeter en lice

Dans les rets du séjour.

 

Il est né sous l’auspice

D’Éole et de ses vents,

Quant au peu de justice :

Je l’ai muni d’évents !

 

Il est né sans notice ;

Le beau sans rudiment,

Sans même un seul indice

Pour exister vraiment.

 

À ce bel édifice,

Souverain droitement,

Je dis tout simplement :

Merci d’être mon fils.

 

Publicités
Cet article a été publié dans Non classé. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

3 commentaires pour Mon fils

  1. Rémy dit :

    Bonjour Pascal.A la naissance, les yeux des enfants sont vides….Attention à bien les remplir !

  2. Ame dit :

    Quel bel homme que tu rends a ton fils . Un bel écrit que j ai aimé lire

  3. pascal dit :

    Les siens n\’étaient pas vides, Rémy… Et grand ouvertsMerciUn bien joli lapsus Ame Douce :))), merci de laisser mon "age" de coté ! lool Bisouspascal

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s