Sans plus de lendemain

Ma magique amante a la langue habile
Le goût du désir à fleurir l’en corps
Déborder le jour et rougir l’accord,
Sur un rythme doux ; tempo volubile.

Aux jeux de l’instant le plaisir jubile
Puis le gris s’égare en ce tendre amor.
Chevauche sans fin ! L’âme justaucorps,
D’un galant galop… D’un rêve nubile.

Mon chemin d’encor a l’aube auréole,
Son horizon bleu suit son pied divin
Mais le temps s’enfuit sur un vœu d’Éole…

Les mots pleurent, las, la plume dévie
D’une encre d’oubli le cœur écrit, vain :
L’éclipse d’amour d’aube inassouvie.

Publicités
Cet article a été publié dans Non classé. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Sans plus de lendemain

  1. zoé pivers dit :

    C’est la première fois que je vais dire ça sur un de tes poèmes, mais…
    Je n’aime ni le titre ni la chute !
    Sinon, tout le reste jusqu’au vers 10, ça l’fait grave ! 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s